La condition du chien d’exposition

Pour préparer convenablement un animal d’exposition (chien ou chat) la condition va passer par la gestion du poil tout au long de l’année et de la façon dont vous aller vous adapter à ses besoins.

Pour avoir une belle condition d’exposition, il faut de la densité, de la brillance et de la longueur pour les textures intermédiaires à longues. Cette exercice n’est possible que si la peau est saine et nourrit et que si le poil est gainé et fort.

Travailler avec nos produits signifie dans un premier temps un diagnostic sur l’état initial de l’animal et sur les points faibles de son  état : alopécie, nœuds, feutrage, pellicules, problème de densité, manque de longueur… 

Avant de prendre en compte la cosmétique, il faut intégrer 2 choses que nous ne développerons pas car cela sort de nos compétences :

  • L’alimentation, une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins selon s’il s’agit d’un animal jeune, en reproduction, stérilisé, en cas de doute consultez un professionnel de la diététique animal. 
  • La génétique de l’animal : Il y a des lignées qui ont peu de densité ou de longueur, dans ce cas il est possible que nous puissions optimiser la génétique de l’animal sans pour autant aller au delà d’une certaine performance.

Une fois ces 2 paramètres intégrés, il nous faut nous pencher sur l’animal que nous voulons sublimer. Mettre un chien ou un chat en condition d’expo nécessite du temps, de la patience, la préparation et s’anticipe plusieurs semaines voir plusieurs mois à l’avance.

Avant les soins

Avant les soins

Avec la cosmétique il nous est possible de faire passer beaucoup de minéraux et éléments nutritionnels par la peau, cependant il faut préparer la peau à les recevoir.

1 – Hydratation

Lorsque l’on commence à travailler avec nos produits, il est possible que l’hydratation de l’animal ne soit pas optimale : poil terne, peau sèche, nœuds ou bourre fréquents. Donc la première idée est de travailler en soin en fonction de son type de poil : masque  + shampooing + masque, ceci est le travail de la gamme fruit. (Fruit of the groomers). Cerise / poils courts – pamplemousse/texture à sous poils – maracuja, fruits de la passion / poils longs

Nous préparerons un pré masque en additionnant plusieurs crèmes cf guide soin. Ces crèmes seront mélangées à de l’eau chaude et mixé au mixer pour ne pas avoir de déperditions de produits. Nous posons ces crèmes de 15 à 30 min voire 1h le temps que la peau et le poil absorbe et que nous puissions travailler sur les nœuds ou la mue. Ensuite il faut rincer abondamment.

On applique ensuite le shampooing pour laver en douceur.

On referme ensuite avec les même mélange que l’on peu diluer à la façon d’un après shampooing et laisser poser 5 min avant de rincer.

Le soin va nous permettre d’avoir une action forte au démarrage, puis d’intervenir tous les 2 ou 3 bains pour la piqûre de rappel.

2 – La maintenance

Lorsque la peau et le poil ont la texture souhaitée, il faut ensuite la maintenir. Nous n’allons pas hydrater en permanence pour ne pas saturer le poil. Nous allons laver et restaurer en fonction de la nature du poil. Gamme traditionnelle citron / poils courts et chiens d’eau, banane / texture à sous poils, pomme verte / poils longs.

4 semaines après

4 semaines après

Il faut prendre en compte les faiblesses de l’animal et de son âge, son statut de reproducteur etc. En considérant tout ces paramètres, il est possible d’enrichir l’après shampooing de base avec d’autres crèmes similaires à celles que nous ajoutons dans la préparation du soin. Le PH balance et le PEK conditionner, voir le K101 dans certains cas.

3 – La pousse

Lorsque la peau et le poil sont correctement hydratés et maintenus et que la pousse n’est pas suffisante, il est possible de travailler sur la minéralisation (gamme minérale) et la kératinisation (gamme minérale red) en boostant avec le reconstructing programme qui sera utilisé dans le but de réparer en profondeur et restaurer.

Tous les 2 jours, il est possible d’appliquer des sérums en fonction de ce que nous souhaitons intensifier. L’hydratation de la peau serum SL, la présentation de la chute serum vitamine H, le maintient de la condition sérum renforçant, la kératinisation et la pousse, sérum SK
Les sérum s’appliquent en cure, tous les 2 jours pendant des périodes de 6 à 8 semaines. SI vous savez que vous ne serez pas assidus, inutile de commencer car vous serez déçus. Ce qui est important, c’est la régularité et la rigueur dans l’application.

4 – La pigmentation

Bien évidemment, nous ne travaillons pas suivant un code de couleur, noir, blanc, gris ou autre. La couleur est un élément interne au cortex et nous avons entrepris de ne pas blanchir par peroxydation ou autre procédé que nos considérons beaucoup trop dur.

6 semaines après
6 semaines après

Il est donc possible de travailler sur la couleur de 2 façons :

  • L’élimination de l’oxydation : les noirs roussis, les blancs jaunis, les bleus brunis… avec la gamme désoxydante cristal clean. Là encore une fois, il faut du temps, en utilisant la mousse avant le bain les savons, la lotion, voir le conditionner, on va rogner les molécules responsables de l’oxydation au fil du temps. Donc pas de bain magique abracadabra avec une couleur parfaite. Vous pourrez cependant voir le résultat sur le chien au fil des semaines. La gamme désoxydante se combine toujours avec une très bonne hydratation. Lorsque votre animal est oxydée, n’hésitez pas à ajouter du K101 dans votre après shampooing voire travailler avec le shampooing cristal clean en lieu et place de celui type de poils (citron, banane, pomme verte). Lorsque l’oxydation est localisée, vous pouvez laisser poser la mousse sur ces zones 10 min avant le bain, laver les zones avec le savon solide diamond, et dans le protocole type de poils (citron, banane, pomme verte) enrichir votre après shampooing et de la lotion silver clean.
  • L’autre façon consiste à intensifier la pigmentation naturelle du chien en jouant sur l’eumélanine (noir, silver, blanc, marron sec (foie) pigment azur ou la phaeomélanine couleurs chaude (feux, golden, marron chauds) pigment golden. Il est possible d’ajouter dans les crèmes quelques gouttes de ces pigments qui vont intensifier la mélanine naturelle du chien au fil des bains.

Attention !!!! On ne peut travailler avec les pigments que si l’hydratation du chien est optimale, dans le cas contraire, le pigment s’immiscera dans toutes les zones endommagées du poil. On travaillera donc avec les pigments quand la peau et le poil seront OK, soit après la mise en place de l’étape 1 et de l’étape 2.

Les pigments s’incluent dans l’après shampooing. Exemple : Pour un chien à 2 couleurs comme le York par exemple, l’idéal est de diviser le poil en 2 et d’appliquer la crème en fonction du pigment actif, Azur pour le dos, golden pour la partie inférieure.

Avertissement : si un chien ne possède pas génétiquement la bonne couleur, par ce procédé, il ne nous est pas possible de la modifier. Seule la teinture le peu, mais ce n’est pas notre philosophie de travail.

5 – Sublimation du poil

Quand le poil est en santé, il n’y a plus qu’à le sublimer et à lui apporter brillance et éclat. Si C’est comme préparer sa peau et puis mettre le maquillage à la fin. Il est moins facile de se maquiller lorsque la peau est pleine d’imperfections… Pour l’animal il en est de même. Difficile de sublimer un poil qui n’est pas saint.

Nous travaillons en considération des apports pour chaque famille de poils(courts/chiens d’eau, texture à sous poils, poils longs), avec les gammes passione nera et Caviar Line.

3 mois après
3 mois après

Même si l’utilisation de ces produits donne un résultat exceptionnel, il ne faut pas oublier que de les appliquer en continue avec les gammes sublimatrices priverait la peau et le poil de certains apports contenus dans les gammes traditionnelles, minéral ou soin, il faudra donc alterner.

Si on résume la mise en condition de l’animal d’expo, il faut :

  • Avoir un bon diagnostic de l’état du chien au départ et voir quel résultat nous souhaitons obtenir dans les limites de ce que nous sommes capables d’obtenir avec la génétique de l’animal
  • Hydrater, protéger et renforcer
  • Minéraliser pour intensifier le résultat voir repigmenter
  • Sublimer

Chaque chien est différent et il faudra pour chacun trouver la combinaison adéquate en ajoutant certaines crèmes ou huile, travaillant avec les sprays etc. C’est à votre œil de professionnel qu’il faut se fier pour apprécier les résultats et déterminer les besoins.