POURQUOI MON CHIEN A DES NOEUDS ?

Pourquoi mon chien a des noeuds

Pourquoi mon chien a des noeuds

Tout le monde voit franchir la porte de son salon avec des chiens noués qui sont soit disant brossés par leurs maitres mais pour lesquels on se demande s’il a été sincèrement brossé ou juste caressé avec le dos de la brosse. Si certains se soucient peu du démêlage, d’autres le vivent comme un véritable sacerdoce.

Il faut donc éviter de loger tout le monde à la même enseigne et ne pas faire de jugement hâtif.

Chien avec noeudsChien avec noeuds

Beryl toiletté par Céline

Le poil long a la particularité de nécessiter un gainage sur la longueur, sans quoi il devient difficile à gérer. Les textures à sous poils sont souvent difficile à brosser car il faut arriver à faire pénétrer l’outil jusqu’à la peau et jongler avec les mues. Il faut essayer de comprendre comment on en arrive jusqu’aux nœuds :

  • Le chien est acheté parfois chez des éleveurs non passionnés qui ne donnent aucune instruction quant à l’entretien
  • Le chien est souvent brossé au moment où les nœuds apparaissent au lieu d’être brosser en prévention (« mon chien n’a pas de nœuds pourquoi le brosser ? »)
  • Le chien associe le brossage au démêlage et donc à la douleur
  • Le propriétaire utilise souvent un outil non adapté à un usage domestique tel qu’une carde ou un démêloir quand ce n’est pas le couteau à trimmer… Le chien se retrouve donc à gigoter dans tous les sens pour échapper à l’agressivité de l’instrument
  • Le propriétaire ne sait pas qu’un chien ne se démêle pas à sec et tire sur un poil déjà très endommagé
  • Le particulier peut éprouver une certaine satisfaction à baigner son chien et de ce fait acheter des produits non professionnels voire inadaptés dans des magasins. L’achat d’un bon après shampooing parait même souvent superflu. Les cuticules restent le plus souvent ouverts, le poil devient sec et accroche.

Vous vous retrouvez là avec tous les ingrédients pour que le poil devienne difficile voire ingérable !

Quand le chien arrive en salon, le toiletteur essaie parfois de secourir la fourrure, passe des heures et de l’énergie. Une fois à la maison, le chien bénéficie du même entretien et revient dans le même état.

Le toiletteur dépassé et dégouté décide ainsi de tondre le chien…

La suite n’est pas tellement plus simple… Le poil premier se retrouve ainsi atrophié par la tonte et repousse un poil d’une qualité moindre qui s’emmêle d’autant plus facilement.

Vous avez ici tous les ingrédients pour obtenir un chien régulièrement tondu 2 fois par an, un toiletteur et un maître dégoutés et un chien qui ne bénéficie plus de sa protection naturelle.

Plus de noeuds

Comment palier ce problème ?

Il faut déjà se référer à un professionnel du secteur (cf carte toiletteur). Si le poil est techniquement difficile à démêler, demander un soin pour le gainer davantage.

Utiliser une brosse adaptée au besoin du chien (cf guide brosse)

Acheter des produits pour l’entretien qui soient de qualité suffisante pour effectuer un bain dans les meilleures conditions possibles (cf formulaire)

Le toilettage doit demeurer un PLAISIR et non une corvée !